Le chaudron de Madblue

Carnet de vie

12 janvier 2016

Psycho-WAK

DSC_0180

Aujourd'hui mes agneaux nous allons parler tricot ! Mais d'abord je vous présente mes meilleurs voeux : que vous puissiez atteindre ce que vous attendez et surtout beaucoup de pauses gratifiantes et de passions ! C'est pour ça que je voulais vous parler de tricot d'ailleurs, je suis tombée accro tellement vite que ça m'impressionne. Je voudrais rajouter que ce qui est dit dans la suite de l'article n'engage que moi.

J'avais essayé il y a quelques années, à l'initiative d'une de mes (chères, très chères) cousines, sans grandes conviction. D'ailleurs la petite écharpe que j'étais sencée faire est resté bien quatre ans sur une des étagères de ma bibliothèque. Ce n'est qu'il y a quelques mois, dans le cadre des Fées de Surprise (oui oui je sais faut que je vous en parle, décidément je manque à tous mes devoirs), que Coralie Tambouille (si vous gravitez dans le petit monde du web homemade vous voyez forcément de qui je parle) m'a envoyé de la laine, des aiguilles et toute sa bonne humeur et sa patience pour que je m'y mette. Eh bah croyez le ou non je suis tombée raide dingue de l'ouvrage ! J'ai à mon actif plusieurs snood, écharpes, bonnets et moufles pour bébé bref je ne m'étais encore jamais lancée dans des vêtements et pourtant dieu sait que j'ai envie de refaire toute ma garde-robe en tricot (pareil, il y aura un article dédié à tout ça, mais aujourd'hui on parle d'autre chose).

Mon engouement n'étant pas tombé dans l'oreille d'une sourde, ma Maman m'a offert un kit de tricot à Noël, un kit We Are Knitters (WAK pour les intimes). Un cardigan type aztèque en laine d'alpaga verte toute douce et a priori débutant friendly. Je vous rappelle que (de caractère) je suis très appliquée dans tout ce que je fais et qu'il n'existe pour moi que la Règle et l'Ordre (oui oui un peu nazie sur les bord, surtout ne grammaire)... alors qu'elle ne fut pas ma déception IMMENSE de constater que ce que j'avais tricoté n'était ni fait ni à faire ! Une horreur : beaucoup trop court, taillé pour une ado de 14 ans famélique, coutures invisibles impossibles à faire, hors de prix (du coup), bref, la mort de la tricoteuse. J'étais dégoûtée. En me renseignant un peu sur le net à propos de la marque je découvre que deux camps s'affrontent : les pro WAK (qui généralement ont reçu des échantillons gratos et qui font volontier la pub de la marque) et d'autres aussi désagréablement surprises que moi. J'ai compris aussi par la suite (oui parce que débutant friendly, LOL) que leurs modèles n'avaient pas de taille en fait, et que c'était à toi de retravailler leur modèle. De plus, les explications sont vraiment limites pour les débutants, j'ai mis deux jours à déchiffrer certaines explications (moi qui suis habituée à la clarté divine du livre Easy Tricot de la créatrice de Woolkiss). Bref WAK pour moi c'est fini !

Si vous suivez bien me voici donc mon premier ouvrage de tricot raté, un cardigan affreux qui va rester dans mon armoire et qui a réussi à me dégoûter du tricot pendant au moins deux heures. C'était sans compter sur les copines (Coco et Zaza) qui ni une ni deux m'ont reboostée avec une idée toute simple : détricote et fais ton modèle. Bah oui ! C'était d'une évidence folle. So let's go!

DSC_0181DSC_0182

Quelques semaines plus tard ce petit pull tout doux tout chaud est sorti de mes aiguilles. C'est un ouvrage en point côte 1/1 et en point mousse, rien de plus simple qui peut faire vrai pull ou pull qui tombe sur les épaules si j'ai envie ! Jupe, jean, robe je l'ai essayé avec tout et chaque style me convient. Comme le pull moule pas mal ma poitrine j'ai l'impression qu'il me grossit un peu, mais faut dire que la laine est très très épaisse (je dois avoir facile 1.5cm d'épaisseur de pull), puis il fait quand même bien son job et tout le monde s'en fout qu'on ait l'impression que j'ai du bide ou pas donc ça ne me gêne pas plus que ça ! Et pour finir je dois reconnaître que si je dois parler avantageusement de WAK ce sera pour parler de leurs laines : de bonnes qualité, jolies couleurs, toute douce et bien chaude (bien que pas accessibles pour toutes les bourses).

En bref, everything is well that ends well.

De belles réalisations sont à venir. J'attends avec impatience mes catalogues Phildar.

DSC_0183

 

Rendez-vous sur Hellocoton !Suivez-moi sur Hellocoton
Retrouvez Madblue sur Hellocoton
Posté par Artchoum à 12:31 - DIY - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Coucou ma belle. Super ton article. Je suis heureuse que tu te sois mise au tricot. Le pull te va a merveille. Bravo
    Bisous

    Posté par Coco, 12 janvier 2016 à 12:46
  • Ca valait le coup de défaire! Très joli ton pull!
    J'ai eu la même prof ;-)

    Posté par Julie, 13 janvier 2016 à 01:28

Poster un commentaire